Norbert Lafond Kempf auteur clémentin.

Norbert Lafond Kempf auteur clémentin.
© Photo NR

Norbert Lafond Kempf écrit des romans, particulièrement sur le thème du fantastique, depuis 2009 mais raconte des histoires depuis bien plus longtemps.

 
Norbert Lafond Kempf est né en 1967 à Poitiers. Il a bougé dans toute la France avant de venir s’installer, il y a deux ans, à Saint-Jean-de-Sauves. C’est après avoir pris sa retraite d’agent de La Poste qu’il a commencé à écrire et à éditer ses romans.
« J’ai toujours aimé l’écriture mais j’aimais surtout raconter des histoires à mes enfants, raconte-t-il. Sauf qu’ils ont rarement entendu la vraie histoire du Petit chaperon rouge ou de Blanche-Neige car c’était un plaisir de réinventer le conte, de l’agrémenter ou même de l’actualiser. »
Très jeune, l’auteur lisait énormément et son héros était Jules Verne, « un avant-gardiste extraordinaire », un écrivain qui lui donne le goût du fantastique et de la fiction, avec un goût très prononcé pour les mythes et les légendes.
Il y a un message dans chaque livreAdhérent à la Société des auteurs du Poitou-Charentes, Norbert Lafond Kempf a auto-édité quatre romans, deux romans fantastiques et de deux romans de fiction. Son premier roman fantastique L’Hybride, dont l’histoire débute au 16e siècle, délivre un message, comme dans chaque livre. Celui-ci parle de la différence et incite le lecteur à se questionner.
Puis, il écrit La Légende de Gataere. Deux tomes écrits il y a dix ans et qu’il se décide à publier en 2020. Aujourd’hui, il présente Innocence, le premier livre d’une saga qu’il compte publier en six volumes. « J’en ai déjà écrit la plus grande partie », affirme-t-il.
Toutes les légendes ont leur part de vérité pour l’auteur. La saga se passe en Bretagne et met en scène le personnage de Merlin, dont une facette est totalement inconnue. « Je me suis rendu en plein cœur de la forêt de Brocéliande ». Comme en immersion, il a fait de nombreuses balades en forêt pour réinventer l’histoire du druide et même lui trouver une famille.
L’auteur était en dédicace à Chasseneuil-du-Poitou la semaine passée. D’autres séances sont prévues et seront maintenues en fonction des contraintes sanitaires. Il souhaite échanger avec ses lecteurs et propose un débat sur la part de réalité dans la fiction. C’est ce qui est prévu ce vendredi 31 octobre dans une séance organisée au Café Partagé par Caroline Bah et Jordan Cartier (Actu loudunaises et châtelleraudaises).
Vous pensiez que les légendes étaient des contes pour enfants ? Vous vous trompiez.
 
ERRATUM : Norbert n'est pas encore à la retraite et toujours agent de la Poste